UX marketing : lorsque l’UX pousse l’innovation dans le domaine du marketing et de la publicité !

Rédigé par Alain

Passionné d'UX / UI Design

2 octobre 2019

L’association des mots UX, marketing et publicité n’est pas encore spontanée. L’expérience utilisateur (UX) reste souvent associée à l’interface utilisateur (UI) d’un site web, d’un produit digital ou d’un service digital. L’UX est donc plutôt rattachée à l’innovation visée par les start-up. Mais les marketeurs et annonceurs sont de plus en plus nombreux à investir dans l’expérience utilisateur. En matière de marketing et de publicité, l’UX devient désormais un véritable enjeu économique.

Réinventer le marketing et la publicité grâce à l’UX, une nécessité

Les consommateurs passent plusieurs heures par jour devant des écrans. Durant la même journée, les Français vont consulter leur smartphone dans les transports en commun, leur ordinateur devant leur bureau, leur tablette tactile dans leur canapé, etc. Mais paradoxalement, la multitude des supports et des points de contacts n’amène pas forcément davantage de visibilité pour les entreprises… du moins si ces dernières ne créent pas une relation unique avec chaque consommateur.

UX marketing : une multitude de supports et de points de contacts

Une multitude de supports et de points de contacts

De moins en moins de Français regarde la télévision, surtout parmi les « millennials », les consommateurs de demain. L’écoute de la musique et le visionnage de films se fait davantage en streaming et les auditeurs acceptent de payer pour un service sans pub. Les internautes sont également nombreux à utiliser un bloqueur de publicités durant leur navigation sur le web. Toutes ces évolutions obligent les entreprises à innover en mettant l’utilisateur au cœur de leurs projets.

ux marketing : Une étude de Médiamétrie

 

Une étude de Médiamétrie révèle que l’ensemble des contenus TV constitue 57% du temps passé par les jeunes Français devant des contenus vidéo au quotidien. La TV live représente 43% de ce temps (versus 53% l’an passé), contre 12% pour la TV différé. En marge de cela, la VoD et la SVoD représentent 15% du temps total passé devant des vidéos tandis que les autres vidéos sur Internet en constituent 28% (versus 24% l’an dernier).

 

Pourquoi vendre à l’utilisateur une expérience plutôt qu’un produit ?

En fait, du magasin de sa rue au e-commerce, le client est à la recherche d’une expérience fluide, agréable et cohérente. Or, pour la lui procurer, il faut s’intéresser à son comportement et à ses besoins. On ne vend plus au consommateur une voiture en particulier, mais une expérience de la conduite, celle qu’il désire vivre, et ce malgré un vaste choix de voitures concurrentes.
Et cela se mesure !

Désormais, en BtoB comme en BtoC, se différencier et se maintenir sur le marché implique de séduire l’utilisateur par l’expérience, dans tous les secteurs. Une bonne idée, mal expérimentée, ne sera pas adoptée durablement par le client… jusqu’à ce qu’elle soit reprise par une entreprise, celle qui aura su créer la meilleure interaction avec son consommateur.

Comment proposer la meilleure UX en marketing et en publicité ?

Il est énormément question de big data et de données numériques analysées pour cibler l’utilisateur du service ou du produit. Les cartes de fidélité sont d’ailleurs massivement utilisées par les entreprises. Ce sont certes des outils utiles. Néanmoins, il est aussi indispensable d’observer les comportements sur le terrain, tel que le fait le designer UX.

Les études ethnographiques permettent à la fois de mieux comprendre le futur utilisateur et d’innover en observant les problèmes auxquels il est confronté. Dans le domaine du marketing et de la publicité, le Design Thinking, étant donné sa logique de co-création, devient une évidence (lire à ce sujet l’article UX Design et design thinking pour une innovation viable). Cette collaboration entre experts, chercheurs et créatifs utilise l’intelligence collective et l’étude de terrain. C’est la combinaison gagnante pour une bonne UX.

Relever le double défi de l’UX dans le BtoB et le BtoC

Internet et l’écosystème digital ont entraîné un changement des comportements et des valeurs. Les entreprises sont maintenant face à deux challenges :

  • Proposer une expérience personnalisée et unique à chaque client quel que soit le canal ;
  • Tenir compte de l’expérience utilisateur pour associer UX Design et stratégie de contenu.

Pour y parvenir, les entreprises doivent briser les silos et placer le client au centre de leur projet, quitte à créer une nouvelle stratégie marketing et une autre méthode de communication.

Se former à l’UX Design

Certains professionnels font le choix de formations durant une années entières alors que d’autres s’orientent vers des formations courtes de quelques jours qui permettent de valider les compétences acquises, en acquérir de nouvelles, mais aussi être reconnu pour une expertise précise. A titre d’exemple, la formation UX Design d’Usabilis, qui s’inscrit dans un parcours plus global, peut être choisie seule pour la densité de transmission qu’elle représente en 5 jours seulement. Certains opteront pour un parcours plus complet comprenant cette même formation, une formation mobile et tactile (en 3 jours), mais aussi une formation User expérience avancé (en 2 jours) ainsi qu’une formation aux tests utilisateurs (en 1 jour). D’autres auront à cœur que le parcours de formation débouche sur une certification UX. Il est en effet très avantageux de pouvoir présenter un certificat émanant d’une agence de renom, reconnu par l’état. Les indépendants y sont très sensibles car ils apprécient la reconnaissance de leur maîtrise de de l’UX Design. Mais les salariés ne sont pas en reste. Certains peuvent ainsi faire valoir au sein de leur entreprise actuelle ou celle qu’ils souhaitent rejoindre, la validation de méthodes qu’ils sont pleinement en capacité de mettre en œuvre. Cette certification UX porte en effet sur la connaissance d’un certain nombre de fondamentaux de l’UX/UI Design mais dispose d’un volet pratique basé sur la réalisation d’un projet personnel. Une telle certification constitue assurément un avantage certain sur le marché de l’emploi.

Se former au marketing 

Quant aux formation en marketing, il en existe de nombreuses et Excellentes. Pour un profil qui a su faire reconnaitre sa maîtrise de l’UX Design, ajouter la compétence du marketing est assurément un vrai plus. D’ailleurs, ces deux domaines se croisent assez souvent en s’empruntant mutuellement leurs méthodes telles que les persona ou le parcours client qui s’inspire du parcours utilisateur. Plus récemment, le rapprochement entre l’UX et le SEO, donnant ce qu’on nomme le SXO, éclaire d’un jour nouveau les liens étroits entre marketing et UX Design. Là encore, le marché de l’emploi s’ouvre à ceux qui auront su construire un parcours de formation riche et encore atypique. Ce ne sont pas les emplois qui manquent dans le marketing car tout reste à faire avec une digitalisation croissante des organisations et des activités. Pour cela, il faudra s’orienter vers les jobboards les plus performants (Indeed, RegionsJob, Monster, Marketing Jobs, adzuna, Bacpluscinq, Boost Your job, Emploineo, Experteer, jobaffinity, Jobdici, jobintree, jobisjob, jobteaser, keljob, letudiant, Meteojob, neuvoo, recrut, talents, Tous les Emplois, whire.me, Zijob etc.).

Un double profil : UX Designer et Marketer 

Se former conjointement au marketing et à l’UX Design est aujourd’hui une démarche qui prend plus que jamais tout son sens. Au delà des cloisonnements souvent artificiels, cette double compétence intéressera fortement les agences en recherche de profils plus « transverses », capables de mettre en œuvre aussi bien une stratégie marketing que les bases de l’expérience utilisateur.

Lire sur le blog :

Lire aussi…

Qu’est-ce que l’Atomic Design ?

Qu’est-ce que l’Atomic Design ?

Brad Frost, l’inventeur de l’Atomic Design (Frost 2015), est parti du constat que la conception “page par page” ou...