Now Reading
Et si l’innovation devenait utile grâce à l’UX ?

 

Et si l’innovation devenait utile grâce à l’UX ?

L’innovation technologique est au cœur des projets de conception d’interface Homme-machine (IHM). L’importance qu’on lui donne dépend de l’utilisation qui en est faite. C’est pourquoi il existe deux critères principaux qui qualifient d’innovante une interface digitale (logiciel, application mobile et tactile, site web), développée sur la base d’une méthode centrée « expérience utilisateur » (UX) : son utilité et ses enjeux. Interrogeons-nous tout d’abord sur ce qu’elle va réellement apporter de nouveau pour ses utilisateurs. Puis, voyons en quoi cette innovation permet à l’entreprise qui en a recours, de se démarquer de sa concurrence.

Qu’est que l’innovation ?

Innovation UX : qu’est que l’innovation ?

Image Shutterstock

Selon Arnaud Groff, « L’innovation est la capacité à créer de la valeur en apportant quelque chose de nouveau dans le domaine considéré tout en s’assurant que l’appropriation de cette nouveauté se fasse de manière optimale ».
L’innovation repose sur 3 piliers :

  • La créativité : qu’apporte-t-elle de nouveau pour les utilisateurs ?
  • La valeur : quel intérêt ont-ils à l’utiliser ? Et quels avantages et bénéfices en tirent-ils ?
  • La socialisation : quel changement elle induit dans les usages et les comportements utilisateurs ?

Il est donc bien question ici de l’expérience utilisateur à cibler ou à cerner avec la plus grande précision et cohésion possible. Son rapport à l’innovation place l’UX au niveau de la valeur d’usage pouvant conduire au changement.
Grâce à l’UX, l’innovation devient utile. Sa valeur est son degré d’utilité, pouvant sous certains aspects rejoindre la rejoindre la notion d’acceptabilité décrite par Jacob Nielsen en deux points :

  • L’acceptabilité sociale
  • L’acceptabilité pratique

Lire cet article à ce sujet : Un Design et Design Thinking pour une innovation viable

L’innovation avec l’UX commence par l’étude ethnographique !

Objectif et finalité de l’étude ethnographique

L’étude ethnographique permet d’aller en quelque sorte à la rencontre des utilisateurs afin de pouvoir comprendre davantage leurs besoins et d’être par conséquent en mesure d’identifier clairement les opportunités d’une démarche d’innovation basée précisément sur l’expérience utilisateur. Voir à ce sujet la méthode d’étude ethnographique de l‘agence UX Usabilis.
Innovation UX : Enquête terrain dans les transports

Une enquête terrain dans les transports par les consultants de l’agence UX Usabilis

L’analyse des comportements des utilisateurs permet de :

  • Comprendre l’expérience utilisateur, grâce à l’ensemble des informations recueillies en se plaçant dans un contexte réel d’utilisation
  • Donner des perspectives et d’orienter le projet d’innovation, grâce à la mise en valeur des opportunités possibles et toujours selon l’expérience utilisateur
  • Fournir un rapport de synthèse utile au développement de l’interface et traduisant les modèles possibles et les enjeux rigoureusement identifiés

Sous quelles formes ?

L’étude ethnographique peut revêtir plusieurs formes. Les enquêtes sur le terrain peuvent être des entretiens individuels, des questionnaires, des retours d’expérience ou bien encore un rapport d’observations effectuées dans un contexte d’utilisation. Généralement, les données récoltées sont ensuite regroupées et traduites de manière à en faire une synthèse cohérente et logique. Cette dernière servant à identifier les étapes indispensables à l’établissement des opportunités de Design de service, c’est-à-dire :

See Also
prototypage papier et le prototypage digital

  • Augmenter l’impact émotionnel
  • Accroître la satisfaction des utilisateurs
  • Rendre plus acceptable l’innovation et garantir ainsi l’adoption du service conçu

L’étude ethnographique selon Usabilis

Innovation UX : étude ethnologique ou étude terrainÉtude ethnologique menée par l’agence de design de service Usabilis

Usabilis est société spécialisée dans le conseil UX et ergonomie digitale qui utilise également l’étude ethnographique en amont de la phase de conception d’une interface digitale. Elle permet l’analyse des usages réels en observant les véritables utilisateurs des services conçus pour eux. Menée auprès d’un panel d’utilisateurs ciblés, l’étude vise l’identification concrète des exigences du contexte d’utilisation. Et par conséquent, elle conduit à la détermination des besoins et des attentes des utilisateurs. Elle se déroule en trois phases spécifiques :

  • Définir les objectifs de l’étude ethnographique
  • Réaliser les observations et interviews
  • Restituer sous forme de synthèse l’étude ethnographique

Ce procédé efficace d’analyse conduit en définitive à la réalisation d ‘une maquette de l’interface traduisant ainsi concrètement les demandes formulées par les utilisateurs au cours des enquêtes. Sur la base de la modélisation des flux d’information, la synthèse fournit des recommandations concrètes en termes de design et de navigation à appliquer sur l’interface. Elle précise les cas d’utilisation et la structure de l’interface à concevoir.

Dans le cadre de la formation : l’atelier anthropologie & innovation – UX

Voici en image un exemple d’une mise en pratique de l’étude ethnographique centrée la compréhension de l’expérience utilisateur. Menée par des étudiants en master UX et sous la direction d’Olivier Whatelet spécialiste de l’anthropologie pour l’innovation, l’étude s’est déroulée chez « Be Coworking », plateforme communautaire rassemblant entrepreneurs, créatifs, start-up, entreprises, artistes, freelance, associations, étudiants, porteurs de projets, makers… Son but est de réinventer au quotidien une nouvelle façon de créer et travailler au sein d’une communauté qui rassemble.
À la suite de leurs observations, un rapport de synthèse a été remis à « Be Coworking » , ce qui lui permettra de développer son offre tout en l’améliorant et l’adaptant davantage à l’expérience de ses utilisateurs.

Lire aussi :

© 2020 Blog UX. Tous droits réservés.

Scroll To Top