Faut-il recruter un UX designer ou une équipe UX ?

ux design une seule personne ou une equipe

Rédigé par Philippe

6 décembre 2023

La question peut paraître étrange, mais nombreuses sont les entreprises qui se la posent avec intérêt. En effet, pourquoi ne pas résumer l’UX à une seule personne dans une équipe de développement ? C’est une configuration qui existe dans de nombreuses équipes de développement. Voici les grandes lignes de partage.

Quelles sont les spécialités d’une équipe UX design ?

Une équipe UX complète est à la fois un cumul de compétences et une organisation particulière. Une équipe de conception UX se caractérise par des particularités importantes pour assurer la bonne conduite de ses projets. Voici quelques-unes de ces particularités. Une équipe UX est fondée sur :

  • une diversité des compétences;
  • une collaboration interdisciplinaire avec les autres équipes;
  • un objectif constant centré sur l’utilisateur;
  • la recherche utilisateur (à travers tests et enquêtes)
  • le prototypage et les itérations…
  • Elle se caractérise par son engagement envers la convivialité et l’accessibilité, tout en tenant compte des objectifs métier. Pour cela, chacun de ses membres organise son travail dans un cadre spécialement établi par l’équipe.

Liste des principales spécialités d’une équipe UX/UI :

  • UX Designer ;
  • UI Designer/Graphiste/Web Designer ;
  • UX Researcher ;
  • UX Writer ;
  • Architecte de l’information ;
  • Ergonome IHM ;
  • Product Owner ;
  • Product Manager ;

Toutes les équipes UX n’ont pas besoin de la totalité de ces spécialités, car, tous les projets ne nécessitent pas l’ensemble des compétences d’une équipe UX. Suivant l’importance et la complexité du produit, ses spécificités techniques, certaines équipes verront leurs effectifs augmenter dans une spécialité et en ignorer d’autres.

Que peut faire un UX designer seul ?

Une UX Designer conçoit, prototype, comprend les besoins des utilisateurs de l’interface et procède à des itérations du produit jusqu’à ce qu’il atteigne le niveau de confort et d’efficacité souhaités. Mais, pour accomplir ce travail au sein des équipes de graphisme, de rédaction et de développement, il doit promouvoir sa démarche, évangéliser l’UX dans l’entreprise pour créer une synergie productive avec les équipes produits, marketing et IT developers.

Sans une compréhension et une application de l’UX sur l’ensemble de ces équipes, l’UX existera a minima sur l’interface. Seul, un UX Designer a donc un pouvoir plus restreint dans son domaine.

Avantages et limites d’un UX Designer seul

L’avantage d’employer une seule personne est une question de coût. L’avantage d’avoir un UX designer plutôt que rien, réside surtout dans le fait qu’il pourra insuffler un esprit UX. Aussi, pour choisir sa spécialité, il faut avoir une vision claire de l’interface à créer ou à refondre.

Évaluer le niveau de performance UX à atteindre

La performance d’usage du produit à créer doit vous aider à déterminer la composition de l’équipe adéquate. Pour cela, avez-vous fait des tests utilisateurs, des tests d’utilisabilité avec des outils de mesure comme les questionnaires AttrakDiff, Deep, SUS, UMUC.

Trouver la bonne jauge de productivité : quelles sont les priorités du produit.

Suivant la nature de l’interface (B2C, B2B, e-commerce, vitrine, appli métier…) et le travail à apporter (création ou refonte), vous pouvez construire une équipe UX efficace qui viendra renforcer les équipes existantes ou créer l’équipe de toutes pièces en fonction des compétences requises pour la spécificité du produit.

De qui avez-vous réellement besoin ?

Vous avez besoin d’un chef d’équipe, d’un chef de produit, d’un manager. Product Manager, Product Owner, Directeur Artistique ou Lead UX, suivant la taille de votre entreprise et le produit à créer, à vous de choisir le chef de projet, chef d’équipe qu’il vous faut.

Si les métiers de l’UX Design se déclinent aujourd’hui à travers de multiples compétences, c’est que le métier s’est spécialisé. Mais, là encore, suivant la surface de votre entreprise, il vous faudra peut-être choisir entre postes et compétences. Tous les UX Designers ne sont pas polyvalents et certaines spécialités l’interdisent. Mais, si le produit à concevoir n’est pas d’une trop grande complexité, certains UX Designers, compétents, bien formés et ayant de l’expérience peuvent agréger d’autres compétences à leur domaine d’exercice principal.

Pour être précis, voici les compétences particulières de chaque spécialité :

Graphiste/Webdesigner

Typographie, logos et couleurs pour organiser le graphisme des pages (boutons, titres, menus, illustrations…). Quel niveau graphique devez-vous obtenir ?

UX Researcher

Il réalise tests et enquêtes auprès de ses clients et de leurs utilisateurs. Il possède également des connaissances en UI pour dialoguer avec l’équipe. L’UX Researcher est indispensable à l’UX si votre interface est censée servir à un large public.

UX Writer

Dans sa partie stratégie éditoriale comme dans le suivi des concepts et des éléments narratifs de l’interface, l’UX writer apporte sa contribution dans l’optimisation UX et UI du contenu. Il sera précieux si votre site doit avoir une position forte dans les moteurs de recherche.

Ergonome IHM

L’ergonome IHM assure l’utilisabilité de l’interface. Il est très axé industrie, donc vous en aurez besoin si votre interface intéresse ce domaine.

En conclusion, une équipe UX réduite, mais bien construite peut considérablement améliorer votre produit avec un retour sur investissement positif. Et engager un seul UX Designer est une façon d’évangéliser vos équipes, c’est un début.

Image à la UNE : Culture of Innovation — Blake Cale — Dribble

Lire aussi :

Lire aussi…

Les lois de l’UX

Les lois de l’UX

Loin d'être de simples règles techniques, les lois de l'UX s'inspirent de la psychologie humaine, de la cognition et...