Qu’est-ce que la théorie de la Gestalt ?

graphisme gestalt

Rédigé par Philippe

20 mars 2024

La théorie de la Gestalt, dont le terme signifie « forme » en allemand, est une approche fondamentale en psychologie qui postule que la perception visuelle repose sur des principes d’organisation structurée. Elle souligne que l’ensemble est distinct de la somme de ses parties. Les « lois de la Gestalt » qui en découlent exercent une influence majeure sur la façon dont nous appréhendons les formes et leur attribuons un sens.

Une psychologie de la forme

L’origine de la théorie de la Gestalt remonte à 1890, lorsque le psychologue autrichien Christian von Ehrenfels a introduit le concept de « Gestaltqualitäten » dans son article « über Gestaltqualitäten ». Cependant, ce n’est qu’en 1910 que la théorie a été pleinement élaborée en réaction au behaviorisme prévalent à l’époque, grâce aux travaux de trois psychologues éminents, à savoir M. Wertheimer, K. Koffka et W. Köhler.

La théorie de la Gestalt et la perception visuelle : l’émergence

La psychologie de la forme, dans le cadre de la théorie de la Gestalt, se réfère à l’étude de la façon dont les individus perçoivent et organisent visuellement les éléments sensoriels en entités significatives. Elle met l’accent sur la manière dont notre esprit structure les informations visuelles complexes en formes reconnaissables et compréhensibles. Cette approche considère la perception comme un processus actif et holistique, soulignant que la totalité de ce que nous percevons est plus que la somme de ses parties constitutives. La psychologie de la forme met en lumière la capacité de notre cerveau à créer un sens et une signification à partir de stimuli visuels, en soulignant l’importance de la perception globale par rapport à la simple collection de composants distincts.

La théorie de la Gestalt soutient que notre cerveau tente de donner un sens à des formes qui n’en possèdent pas intrinsèquement. Ce processus perceptif se base sur la tendance naturelle de notre esprit à organiser des stimuli visuels en formes significatives. Pour mieux comprendre, examinons quelques exemples concrets :

La théorie de la Gestalt et ses lois dans la conception d’interfaces

L’application de la théorie de la Gestalt dans la conception d’interfaces s’avère cruciale pour façonner l’expérience visuelle de l’utilisateur lorsqu’il interagit avec une interface donnée. Les principes fondamentaux qui en découlent guident les concepteurs d’interfaces en prenant en considération la psychologie visuelle des utilisateurs.

La loi de proximité

En accord avec la loi de proximité, les éléments visuels les plus proches sont perçus comme appartenant à un même groupe. Ainsi, dans la conception d’interfaces, regrouper des éléments proches renforce la cohésion visuelle et facilite la compréhension de l’information présentée.

La loi de similarité

Conformément à la loi de similarité, les éléments graphiques partageant des similitudes visuelles induisent une interprétation similaire, suggérant des fonctions communes ou une importance équivalente. Cette considération est primordiale pour hiérarchiser l’information et orienter l’attention de l’utilisateur.

La loi de continuité

La loi de continuité stipule que plus les éléments visuels sont proches les uns des autres, plus nous les percevons dans un flux continu, comme s’ils formaient une seule entité. Dans la conception d’interfaces, respecter cette loi favorise la fluidité et la clarté de l’expérience utilisateur, réduisant ainsi toute confusion potentielle.

Par conséquent, l’application judicieuse des lois de la Gestalt dans la conception d’interfaces contribue à améliorer la convivialité et l’efficacité des produits numériques, offrant ainsi aux utilisateurs une expérience plus fluide et engageante.

Conclusion

En somme, la théorie de la Gestalt, avec ses lois sous-jacentes, joue un rôle essentiel dans notre compréhension de la perception visuelle et de la façon dont nous interagissons avec notre environnement visuel. En respectant ces principes lors de la conception d’interfaces, les concepteurs peuvent améliorer significativement l’expérience utilisateur, créant ainsi des produits numériques plus attrayants et conviviaux.

Lire aussi :

 

Lire aussi…

Les lois de l’UX

Les lois de l’UX

Loin d'être de simples règles techniques, les lois de l'UX s'inspirent de la psychologie humaine, de la cognition et...