Now Reading
Comment rédiger le CV d’un webdesigner ?

 

Comment rédiger le CV d’un webdesigner ?

Également appelé infographiste ou graphiste, le webdesigner est le professionnel qui s’occupe du créatif multimédia numérique. Fondamentalement, son travail se résume à traduire le briefing du client en style graphique. On peut le considérer comme le directeur artistique version web en charge de la conception et de la réalisation du design des sites. Si vous êtes webdesigner et que vous cherchez un poste, vous devez élaborer un CV, comme le font d’ailleurs tous les demandeurs d’emploi. Découvrez comment vous y prendre pour réussir la rédaction de cet important document.

Être bien organisé

Faites preuve d’organisation lors de la rédaction de votre CV de webdesigner afin de vous donner plus de chance. Sachez qu’un recruteur n’accorde que quelques secondes sur un CV, car il en reçoit souvent un grand nombre. Vous gagnez donc à disposer les informations de sorte à l’accrocher dès le premier coup d’œil. Le mieux est de les présenter clairement dans différentes sections. Il est facile de trouver sur le web un modèle de CV de webdesigner comprenant des sections distinctes.

Il est possible que vous sortiez fraichement de l’école et que vous ne soyez pas à même de justifier d’une longue expérience. Dans ce cas, dans votre CV de webdesigner, mettez l’accent sur vos formations. Mais si vous occupez déjà un poste et que vous en cherchez un autre dans une entreprise plus importante, mettez en avant ce que vous avez appris dans votre boulot actuel et insistez sur vos compétences.

Quelles sont les compétences d’un bon webdesigner ?

C’est un impératif de faire apparaitre dans votre CV vos compétences en tant que webdesigner. Vous devez notamment mettre l’accent sur vos compétences techniques. Mettez en avant les différents outils graphiques de PAO, tels que la suite adobe avec Photoshop, Indesign et Illustrator, que vous utilisez pour améliorer l’image. Il est aussi nécessaire que vous ayez une bonne connaissance des outils d’intégration, comme JavaScript, XML et PHP, afin de favoriser le dialogue avec les intégrateurs et développeurs informatiques de l’équipe de production.

Dans votre CV, mentionnez que vous maitrisez la conception visuelle, c’est-à-dire que vous avez la connaissance et l’art de choisir le modèle de conception le plus approprié pour améliorer l’aspect du site. Vous pourrez ainsi proposer une bonne charte graphique. Si vous avez des compétences avancées dans le domaine de la conception visuelle, vous aurez plus de chance d’être sélectionné.

Pensez également à faire apparaitre dans votre CV de webdesigner vos connaissances en matière d’UX (expérience utilisateur). C’est un point très important. L’expérience de l’internaute est le ressenti de ce dernier quand il visite un site. Dans la création d’un site, du travail doit être fait à ce niveau pour garantir la satisfaction du visiteur. Et les profils de webdesigners qui excellent dans ce domaine sont privilégiés.

En outre dans votre CV de webdesigner, faites allusion à vos compétences en communication. Indiquez que vous êtes à même de communiquer sur vos connaissances techniques avec vos collègues et clients pour engager des discussions sur des problèmes et des solutions. Vos compétences en communication doivent vous permettre de mieux travailler et de partager vos idées relatives au travail afin d’obtenir de bons résultats.

Lire également : Quelle est la différence entre UX Design et ergonomie ?

Rédiger un CV agréable à lire et bien ciblé

Donnez-vous toutes les chances en rédigeant un CV agréable à lire. Évitez de le surcharger avec des détails sans importance. Lors de l’élaboration de votre CV, faites en sorte qu’il tienne sur une seule page. Aussi, ouvrez l’œil et lisez plusieurs fois pour supprimer les éventuelles fautes de français. Sachez également que c’est une mauvaise idée de créer un CV de webdesigner qui comporte des excentricités. Vous n’avez pas intérêt à opter pour des polices de caractère exotiques et des couleurs trop frappantes. Pensez seulement à élaborer un CV original sans trop en faire.

Dans le document, mettez bien en évidence la formation la plus importante que vous avez faite dans le domaine du webdesign. Cela peut faire la différence. Aussi, étalez clairement votre expérience professionnelle en ciblant les éléments qui collent plus au poste à pourvoir et à l’entreprise concernée. Vous pourrez vous démarquer des autres en indiquant vos spécialisations et les éventuelles distinctions et récompenses dont vous avez bénéficiées. Dans votre CV, pensez à positionner un titre accrocheur qui tapera à coup sûr dans l’œil du recruteur, tel que « 12 ans de métier dans le webdesign ».

Faire attention au design

Ne négligez pas le design lors de l’élaboration de votre CV de webdesigner. Vous devez même y accorder une importance particulière puisque le webdesign met les pieds dans le domaine artistique. La forme de votre CV attirera forcément l’attention du recruteur. Déjà, pour donner le ton et montrer que vous avez l’art de créer, donner du design à votre CV. Mais faites-le subtilement sans reléguer au second plan le contenu.

Dans le design, la couleur doit occuper une place de choix. N’en choisissez pas au hasard. Veillez à ce que chaque teinte retenue vienne avec son lot d’émotion et d’impression. Le préalable est donc de connaitre la signification des différentes couleurs. Ainsi, vous saurez comment les utiliser idéalement dans votre CV de webdesigner. Vous pouvez vous permettre d’y faire apparaitre plusieurs couleurs. Par exemple, le jaune est à privilégier pour une sensation de créativité quand l’orange convient plus pour mettre du dynamisme. C’est une bonne idée de jouer avec les couleurs pour attirer l’attention sur certaines choses. Par exemple, vous pouvez en choisir une pour mettre en avant votre dernière mission en webdesign. Toutefois, votre CV ne doit pas être un arc-en-ciel. Et quelles que soient les couleurs que vous aurez retenues, assurez-vous que les informations mises en avant seront bien visibles et lisibles aussi bien sur écran que sur papier.

Par ailleurs, la typographie est capitale dans la création d’un CV de webdesigner. Vous pouvez en utiliser plusieurs afin de bien hiérarchiser les informations. Mais il est préférable de se limiter à 3 typographies pour s’assurer une certaine cohérence. Pour bien choisir une typographie, sachez que le plus important est sa lisibilité. Il y a des polices qui sont plus intéressantes que d’autres. C’est le cas du Roboto, une police facile à lire et qui peut être déclinée en gras et en italique.

Lire aussi : Quelle différence entre UX Design et UI Design ?

© 2021 Blog UX. Tous droits réservés.

Scroll To Top