Now Reading
Framing Agile : lancement d’un produit avec l’UX au cœur du Framework

 

Framing Agile : lancement d’un produit avec l’UX au cœur du Framework

Framing Agile : lancement d'un produit avec l'UX au cœur du Framework

Judicael PaquetNous accueillons un article invité proposé par Judicaël Paquet, expert en méthodes agiles. Nous avons lui avons demandé de présenter son regard sur les liens entre UX et agilité. Il traite ici de la place de l’UX dans le Framework Framing Agile, et sa conclusion n’est pas pour nous déplaire :
“….et si au fond, l’UX c’était de l’agile et l’agile, de l’UX ? ”

 

 

Qu’est-ce que le “Agile Framing” ?

Agile FramingAgile Framing est un Framework 100% agile conçu pour préparer le lancement d’un nouveau produit ou d’une nouvelle solution sur le marché. Celui-ci est utilisé dans de grands groupes tels que Renault. Sa force ? Mettre le client au centre des préoccupations dès les réflexions initiales. En effet, l’UX (user experience) est au coeur de ce Framework agile.

 

Il est recommandé, pour lancer ce Framework, de se doter d’une équipe intégrant de véritables experts de l’UX, des personnes formées et expérimentées dans les méthodes UX. Heureusement le marché propose des formations certifiantes de qualité sur le sujet tels que la certification UX Design de l’agence Usabilis. Une formation UX en distanciel et en présentiel.

Pourquoi ce Framework ?

Ce Framework est le fruit de plusieurs années de travail et de constats. De nombreux projets réalisés sous des Framework agiles semblaient oublier l’importance que représentent l’utilisateur et le client. En effet, ceux-ci n’interviennent souvent qu’au moment de la réalisation du produit.

Malgré les grandes qualités des Framework tel que scrum, l’aspect itératif n’amène pas suffisamment au “customer driven development” !

En effet, bien que le client et les utilisateurs doivent régulièrement amener leurs feedbacks en sprint review, l’avancée du produit restait à chaque fois pilotée par la vision préalablement définie en amont du lancement de la réalisation.

Obtenons-nous pour autant réellement un produit 100% utilisateur ? Non, juste sur des détails !

En tant qu’expert reconnu de l’agilité, j’ai décidé avec l’aide de la communauté agile, de rechercher une réponse à ce problème.

La problématique consistait à allier ces différents points :

  • Développement itératif et incrémental
  • Client 100% au cœur du produit
  • Émergence d’une réelle intelligence collective

Agile Design par Pablo Stanle (Source : Dribble)Agile Design by Pablo Stanley – Source : Dribble

Bien que le Framework Scrum soit capable de répondre partiellement à cette problématique, il est vu comme un “Framework de réalisation” qui nécessite une phase d’analyse et de préparation. Même le sprint 0, un temps utilisé pour préparer la réalisation, arrivait déjà après la phase de maturation de l’idée.

Le Framing agile est ainsi né comme réponse évidente aux problématiques rencontrées par la plupart des entreprises. Il prend le meilleur de chaque approche pour offrir une réponse adaptée.

Framing Agile et UXC’est ainsi que l’UX est l’une des solutions évidentes pour revendiquer un “produit 100% utilisateur” !

Nous parlons de l’UX dès l’émergence de l’idée et tout au long de sa maturation.

S’il s’agit d’un Framework lean-agile dans son cadre de fonctionnement, son état d’esprit est également 100% basé sur l’UX. Le framing agile n’a pas pour vocation de prendre en charge la réalisation du produit. Il se concentre sur une spécificité : l’émergence et la maturation de l’idée ! La maturation de l’idée permet toujours aux équipes de confirmer que “le produit apporte vraiment de la valeur”. La réalisation se fera ensuite sous un Framework agile adapté à la réalisation : Scrum, XP, FDD…

Comment fonctionne ce Framework ?

Le canevas ci-dessous explique les différentes intentions amenées par le Framework. Notre client et les utilisateurs sont au cœur du produit à réaliser.

Fonctionnement Framing AgileBien que le Framework propose également des mises à l’échelle, cet article va surtout s’intéresser sur l’importance de l’UX dans ce Framework. L’UX est en effet la clé de la réussite. Tout est expliqué en détail sur le site officiel du Framework si ces sujets vous intéressent.

Voici les différentes étapes de ce Framework pour faire émerger une solution de qualité qui saura rallier utilisateurs, client et business.

  1. Mission : alignement de tous les acteurs autour des enjeux et de la mission
  2. Vision : définir le produit réellement attendus par les utilisateurs
  3. Risques : identifier les risques réels pour prendre de meilleures décisions
  4. Roadmap : avoir une feuille de route sur le déploiement du produit
  5. Organisation : définir l’organisation nécessaire pour la phase de réalisation
  6. Production : créer le MVP ou une première vision du backlog

Si la partie “vision” est celle qui contient de nombreuses pratiques UX, la notion d’UX est en réalité présente tout au long de la maturation du produit. Le Framework le rappelle constamment : “ce ne sont pas des étapes en cascade”. En effet, il est parfois nécessaire de revoir la vision si l’aspect budgétaire n’est pas en adéquation avec le produit désiré par les utilisateurs. Des négociations et des révisions des fonctionnalités peuvent amener à un équilibre valeur pour l’utilisateur/coût.

Dans les faits, cela donne quoi ?

Une équipe constituée de tous les experts nécessaires à la maturation de l’idée de produit travaillent ensemble pendant 1 mois dans une Obeya dédiée. Il s’agit d’un grand espace de travail dans lequel l’équipe se réunit avec du management visuels. L’équipe sera le plus souvent constituée d’un Product owner, d’expert techniques, d’experts fonctionnels, d’un expert en UX, d’un facilitateur appelé ici le framing master.

Quoi de mieux que d’avoir un espace dédié pour travailler collectivement sur ce produit que nous désirons réaliser ?

L’équipe commencera par travailler sur la mission, puis avancera phase après phase. Cependant, une phase ne s’arrête jamais car chaque découverte peut remettre en question des idées initiales. Cet aspect non waterfall, mais au contraire incrémental, est la clé de la réussite.

Framing Agile cadrage et réalisationChaque phase en réalité ne s’arrête jamais car dans la réalisation d’un produit, et dans un état d’esprit agile, les idées évoluent constamment. Un backlog est dynamique. il se voit continuellement incrémenté de nouvelles évolutions pour améliorer constamment le produit pour les utilisateurs.

Le travail de la vision, 100% UX

La vision du produit est une des étapes clés du framing agile. Transformer les besoins réels des utilisateurs en idées concrètes pour répondre à ces besoins. Le Framework propose ainsi un enchaînement logique efficace. Les éléments résultants qui se verront évoluer tout au long de la vie du produit apporteront :

  • Une vision simple et concrète du produit facilement partageable
  • Une vision claire des besoins de tout type d’utilisateurs
  • Le challenge par les utilisateurs

La vision très générale se travaille avec un board simple mais efficace proposé par Roman Pichler avec le product vision board. Ce board permet de faire émerger :

  • Les types d’utilisateurs
  • Les besoins généraux
  • Les fonctionnalités clés
  • Les indicateurs à suivre pour s’assurer d’avancer dans la bonne direction

Product Road MapSource : The Product Vision Board – Copyright © Pichler Consulting

Persona et User Journey Map

Quand ce travail est réalisé, les équipes vont entrer plus en détail sur les besoins de chaque type d’utilisateur. En effet, nous avons tendance souvent à nous focaliser sur un client final. Cependant, en oubliant les autres types d’utilisateurs et leurs besoins, c’est le client final qui peut directement être sanctionné.

Exemple simple : nous n’avons pas demandé à un logisticien ce dont il avait besoin pour envoyer des produits rapidement. Une interface difficile d’utilisation ralentit le logisticien dans ses tâches quotidiennes et les clients finaux reçoivent leurs produits en retard. Ne pas s’intéresser à tout type d’utilisateur amène à une insatisfaction utilisateur non sans impact.

Pour cela, le framing agile propose de travailler le persona et le user journey pour chaque type d’utilisateur. Le template de persona proposé par le framing agile n’est pas axé marketing mais lean startup.

 

Framing Agile persona et User JourneyCes travaux se font avec les utilisateurs concernés ou sont challengés par ceux-ci. L’équipe ne doit jamais présumer savoir ce que veut l’utilisateur mais se conforte en invitant l’utilisateur à les aider.

Ateliers UX

L’expert UX de l’équipe sait, si nécessaire, proposer des ateliers UX qui permettent de compléter ces différents travaux. Le framing agile a d’ailleurs ajouté une préconisation intéressante avec l’ajout de l’atelier “avant, pendant, après”. En effet, le comportement de l’utilisateur peut parfois surprendre.

Lors du travail réalisé sur la chaîne Youtube “La Minute Agile”, cet atelier a permis de faire émerger un comportement qui s’est vite avéré comme non exceptionnel. Ce comportement a été découvert avec le travail de cet atelier avec l’un des utilisateurs de cette chaîne Youtube. Voici les résultats :

See Also
Invision - mockup et maquette

Avant : je mets mon écouteur à l’oreille, je lance la vidéo et je pose le téléphone sur le plan de travail

Pendant : je cuisine pour mes enfants en écoutant la vidéo

Après : je ferme mon téléphone et je fais manger mes enfants

Cette personne utilise cette chaîne Youtube en réalité comme un podcast. Cependant, la question soulevée à la fin de cet exercice : est-ce un cas isolé ? En réalisant rapidement des ateliers similaires avec d’autres utilisateurs, il s’est avéré que cette utilisation en mode “podcast” constituait un panel représentatif.

La chaîne Youtube a ainsi décidé que toute apparition visuelle sur la vidéo ne devait en aucun cas constituer un élément essentiel à la compréhension du sujet. Mais sans ce travail UX, l’erreur aurait été commise régulièrement.

Cette investigation sur l’expérience utilisateur permet de faire émerger un premier backlog non détaillé des fonctionnalités à réaliser en priorité par la valeur que chacune d’elle offre au produit. Le framing agile préconise l’utilisation du très populaire “story mapping” avec quelques adaptations mineures.

Voici une vidéo qui explique cet atelier très populaire dans l’univers de l’agilité :

Si nous insistons tant sur l’importance d’avoir un expert UX tout au long de chaque framing agile, c’est en raison de ses connaissances lui permettant de proposer des solutions alternatives tout au long de ce travail de maturation du produit. Aucun déroulé n’est parfait, le framing agile est un guide et l’expert UX aura ce savoir faire incontestable pour proposer les solutions adéquates aux situations rencontrées.

Conclusion : et si l’UX n’était qu’en fait l’agilité ?

L’UX est ici décrit comme une solution qui a permis de faire émerger un Framework adapté à de nombreuses problématiques rencontrées par les entreprises.

Pourtant dans le fond, je suis convaincu que l’agile et l’UX ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre. En effet :

  • Comment peut-on réellement être agile sans se préoccuper réellement de l’expérience utilisateur ?
  • Comment peut-on réellement faire de l’expérience utilisateur sans agilité ?

Les entreprises ont catégorisé ces deux concepts dans des schémas bien précis mais c’est en réalité une dérive. L’UX c’est de l’agile et l’agile, c’est de l’UX…

Bibliographie

Framing Agile 1.1 : Framework de lancement de produit agileFraming Agile 1.1 : Framework de lancement de produit agile

Avec la contribution de de Judicaël Paquet

Tout le monde parle d’un sprint 0 mais chacun en a sa propre définition. Le framing agile est un Framework de démarrage de produits alimentés de méthodes reconnues pour leurs résultats qui offre un cadre rassurant adaptable aux différents contextes ; il permet également d’éviter les démarrage de projets en mode waterfall. Il a pour objectifs de maîtriser l’aspect budgétaire du produit, d’amener les équipes à avoir une bonne vision du produit, d’avoir une capacité de go / no go, de préparer le cadre de la méthodologie de la phase de réalisation, de poser les fondations techniques, de préparer le backlog de la première itération, de définir la gouvernance, de former/sensibiliser les équipes au mindset agile et méthodes agiles. Si votre entreprise désire avoir une phase de lancement de produit en mode agile optimisée alors ce Framework est fait pour vous.

 

Crédit Image à la Une : Design Sprint – by Pawel Olek for Made Tight – Dribble

© 2020 Blog UX. Tous droits réservés.

Scroll To Top