Twitter

L’UX Designer et l’UI Designer : un travail d’équipe

Par dans UX design, UX designers |

Comment joindre l’utile à l’agréable lorsqu’on est sur le point de créer un site ? Comment garantir que les visiteurs resteront fidèles au bout d’un certain temps ? Qu’est-ce que les internautes veulent réellement ? Stop ! Il convient sans doute d’inverser l’ordre de ces questions pour que le site reste compétitif. À bien des égards, le monde du web a (trop) souvent ignoré les besoins des internautes. On a fait fi de leurs attentes, en préférant investir davantage dans le design de l’interface (UI) et en négligeant l’expérience utilisateur. Pourtant, les deux se complètent.

Favoriser l’un sans nuire à l’autre

Il est vrai que la concurrence est rude pour amasser le maximum de visiteurs et de clients potentiels sur le web. Il est également vrai que le premier contact entre un site et un internaute c’est bel et bien le look du premier. Toutefois, on ne peut pas négliger la deuxième étape de cette aventure : l’impression et la satisfaction de l’utilisateur. On n’est pas sans savoir que pour fidéliser la clientèle, on doit répondre à ses besoins. C’est la première règle mercatique. Et le web n’y dérogera pas. Les besoins d’un internaute ne sont-ils pas la pertinence d’une information par rapport à ses recherches ? On doit donc faire en sorte d’apporter la solution à sa requête. C’est l’UX Design ou l’expérience utilisateur. Ceci ne nous empêche pas de mettre à sa disposition un site bien stylé comme il se le doit, avec une organisation impeccable. C’est l’UI design ou l’utilisateur interface. Dans tous les cas, on favoriser l’UX un peu plus, sans délaisser pour autant la présentation de l’interface.

L’UX pour plus d’équilibre entre le site et l’utilisateur

Le « User eXperience », littéralement expérience utilisateur est le juste milieu, sinon le compromis entre l’interface et l’utilisateur. Qu’il s’agisse d’une application, d’un jeu, d’un blog ou d’un site, on a le devoir de présenter une belle plateforme. Cependant, on ne doit en aucun cas minimiser les attentes des utilisateurs aussitôt qu’ils accèdent aux contenus. Ainsi, pourra-t-on en déduire que la présentation d’un site n’est pas la seule motivation d’un internaute à revenir pour une autre visite. Il jugera de la qualité de la plateforme, seulement s’il y a trouvé l’objet de ses désirs. Le designer UX entamera donc sa mission par l’analyse des statistiques qui peuvent exister dans le cas où on a réalisé la refonte d’un produit déjà existant. Ceci lui permettra d’envisager tous les cas de figure possibles au cours desquels l’utilisateur pourrait rencontrer un problème. L’UX design est donc une discipline basée sur la proactivité, ou l’anticipation.

Le design et le graphisme : des atouts non négligeables

Ce n’est pas parce que l’expérience utilisateur est le centre de toutes les attentions qu’on négligera pour autant le graphisme du site. Au contraire, c’est la première impression qu’on déclenchera auprès des visiteurs. Pour ce faire, il n’y a rien de tel qu’une interface bien conçue, où chaque élément est placé avec intelligence et ergonomie. Les catégories de produits devront donc être organisées de manière à ce qu’on s’y retrouve facilement.

Le graphisme passe aussi par le choix chromatique. L’agence d’un site est inefficace si le site est peu attrayant au niveau des couleurs. On doit également penser à ce que cela se fasse dans les meilleures des conditions. On peut dans ce cas affirmer que l’Utilisateur Interface est un composant de l’UX Design. Beaucoup d’internautes accordent une certaine crédibilité à un site lorsqu’il est bien présenté. Et nombreux sont ceux qui s’attachent à un site, à cause des couleurs, des formes et donc du contenu.