Twitter

L’évaluation experte via les « critères ergonomiques de Bastien et Scapin »

Par dans UX designers |

evaluation experte ergonomie

Les critères de Bastien & Scapin sont très souvent utilisés dans le cadre d’une évaluation experte de l’ergonomie d’une interface. Ils vont apporter un éclairage précieux sur les défauts d’utilisabilité, avant d’impliquer des utilisateurs via des tests d’utilisabilité. Dans la plupart des cas, les tests utilisateurs seront effectués plus tard, ce du moins ce que recommandent la plupart des experts en ergonomie.

Utilisation de « critères ergonomiques » pour une évaluation experte : regards croisés de quelques experts en ergonomie

 

De tels critères constituent donc un « guide » et une « méthode » très efficace pour les ergonomes, car l’une des difficultés majeures est de compiler toutes les sources d’analyse tout en s’assurant de leur fiabilité.

Chaque expert porte un regard qui lui est propre sur ces fameux « critères ». Ce sont donc autant de vues différentes sur la place que prennent aujourd’hui l’évaluation experte et les « critères de Bastien et Scapin » dans les pratiques des ergonomes et UX Designer d’aujourd’hui.

Risque de l’évaluation experte seule (sans les tests utilisateur), selon Franck Ferront

 

« Je pense qu’il faut être prudent avec les évaluations expertes et les évaluations heuristiques, parce que le risque c’est qu’en terme de compétence pour l’UX designer, s’il fournit trop de choses en tant qu’expert sans utilisateur, il risque de se retrouver confronté à un problème plus tard, celui de devoir justifier le fait de devoir avoir accès aux utilisateurs. »

Franck Ferront, expert en expérience utilisateur et coach UX chez UXperience

Selon Franck, pour produire le test utilisateur dans de bonnes conditions, il faut analyser l’interface ou le produit qu’on veut évaluer. Et pour cela, il faut se baser sur des grilles, il faut identifier les problèmes pour ensuite être en mesure de monter le protocole de test. Il est donc essentiel, dans un premier temps, d’effectuer des évaluations expertes pour ensuite continuer avec des utilisateurs.

« Il est très important d’apporter des solutions en même temps qu’on apporte des problèmes. »

Il ne faut pas seulement faire l’évaluation et ne présenter que des problèmes. Il est très important d’apporter des réponses et des solutions. C’est l’un des avantages de structurer les problèmes. Cela permet de proposer de meilleures solutions.

 

Utiliser des outils pour les évaluations expertes – Interview avec Franck Ferront

 

Dans l’interview, Franck Ferront répond à trois questions :

1) Quel est l’intérêt des évaluations expertes sur les mandats clients ?
2) Quel est le gain de faire des évaluations expertes avant les tests utilisateurs ?
3) De quelle façon les évaluations expertes aident à structurer le travail ?

L’évaluation experte et les critères ergonomiques pour « dégrossir » les problèmes d’ergonomie, un préalable aux tests utilisateur, selon Guillaume Gronier

 

« L’évaluation experte permet de dégrossir les problèmes que pourraient rencontrer les utilisateurs finaux au moment du test utilisateur. »

Guillaume Gronier, chercheur en psychologie ergonomique

En substance, Guillaume indique que ces évaluations peuvent intervenir en conception au moment où une maquette est suffisamment aboutie mais pas suffisamment pour faire des tests utilisateurs. Une maquette qui ne serait pas forcément comprise par des utilisateurs finaux.

C’est un moyen avec l’équipe projet et l’équipe de conception de « donner un premier coup de peigne », de dégager les principaux problèmes de l’interface qui a été conçu. Ça intervient dans une phase post-maquettage et pré-test utilisateur explique-t-il.

Dans l’interview suivante, Guillaume répond à trois questions :

1) Qu’est-ce qu’une évaluation experte ?
2) Quels sont les bénéfices de faire ce type d’évaluation ?

Interview avec Guillaume Gronier sur les évaluations expertes avec heuristiques

 

Réaliser des évaluations expertes avec les « critères » pour échanger de manière plus constructive avec le client, selon Nadège Bide

 

« … les évaluations, je les utilise en amont, par exemple pour la refonte d’une application métier pour formaliser les faiblesses, etc. Ça me permet d’avoir des éléments avant, par exemple d’animer un atelier de speed boat avec le client. Ça me permet d’avoir des éléments et ensuite je vois si ce que j’ai noté, les faiblesses, les critères qui ne sont pas respectés, sont cités par le client (…) ça me permet d’avoir des arguments et d’orienter les ateliers pour voir si les gens, les utilisateurs ont le même sentiment que moi »

Nadège Bide, UX Designer et Digital strategy consultant chez Klee Group

Nadège explique à quel moment il est utile de réaliser des évaluations selon elle et comment cela lui permet de convaincre les équipes de la pertinence des conseils UX et ergonomiques. Elle rappelle qu’un client va souvent remonter une difficulté, sous la forme : “Ce qui ne va pas c’est l’interface, c’est l’ergonomie, ce n’est pas fluide”. Or, il va manquer de précision dans l’expression du problème qu’il identifie. L’évaluation et l’exploitation de la solution Capian qu’elle utilise, va donc lui permettre d’échanger avec le client avec une meilleure connaissance des points qui font problème.

 

Faire des évaluations expertes avec Capian – Interview avec Nadège Bide

 


Dans l’interview, Nadège répond à deux questions :

1) A quel moment faites-vous des évaluations expertes ?
2) De quelle façon Capian vous aide dans votre travail ?

La place des « critères de Bastien et Scapin » dans la formation UX, selon Raphaël Yharrassarry

Les évaluations expertes, je m’en sers en formation. Souvent je commence par ça, je leur [aux étudiants] donne les critères de Bastien & Scapin pour essayer de leur faire comprendre comment on classe tous les problèmes qu’on peut trouver d’ergonomie et puis après je leur donne un site [à analyser].

Raphaël Yharrassarry, ergonomie, UX, psychologue et formateur UX

Raphaël Yharrassarry aborde la place de l’évaluation et les critères de Bastien & Scapin dans le cadre de formations UX. C’est selon lui une excellente méthode pour identifier les problèmes d’ergonomie et prendre conscience que des problèmes peuvent exister, même sur un site qui « marche bien », et donc de les catégoriser. En catégorisant les problèmes, on se crée déjà des pistes de solutions.

 

Interview avec Raphaël Yharrassarry sur la place des évaluations expertes en formation

 


Dans l’interview, Raphaël répond à deux questions :

1) Quelle est la place des évaluations expertes en formation ?
2) Quelle utilisation professionnelle en faites-vous ?

 

Autres outils, méthodes, listes de critères ou check-list pour une évaluation experte

Les critères ergonomiques de Bastien et Scapin ne sont pas les seuls outils utilisés pour une évaluation experte de l’utilisabilité. Parmi les différents outils ou méthode les plus utilisés, on trouve :

Sources et compléments d’information

 

Voir la présentation très complète des critères par Capian

Ou encore les illustrations et exemples très intéressant de ce document PDF de Guillaume Gronier

Voir la présentation des 8 critères ergonomiques de Bastien et Scapin par l’agence UX Usabilis.