Twitter

Le Material Design, le Design selon Google

Par dans UX design |

Le Material Design est un langage visuel conçu par Google. C’est en 2014, lors de la conférence I/O, que le géant du Web a présenté ses recommandations en matière de design graphique et d’implication de sa charte graphique dans le domaine des applications mobiles et du Web Design. Voyons comment cette tendance graphique se démarque du flat design tout en lui étant complémentaire.

material-design-usage-et-definition

Material Design et Flat Design, quelle différence ?

 

Que ce soit le Flat Design ou le Material Design, ces deux tendances graphiques, visant à reproduire un objet physique pour les rendre davantage intuitif et plus facile d’usage, animent le web design ainsi que le design d’applications. Toutefois, l’annonce de la mort du Flat design semble exagérée, tant le Material Design s’en inspire et le complète pour finalement s’en séparer pour s’en différencier. En effet, si le premier est à considérer comme un design plat, dont les caractéristiques sont la simplicité ou la tendance à s’inscrire dans la vague minimaliste, le Material Design en revanche, répond davantage à une action de l’utilisateur par un mouvement. Pensé de manière plus académique, plus scientifique, il est multi-dimensionnel.

flat-design-oppose-au-material-design

Sa particularité réside dans sa volonté de vouloir de donner aux éléments un comportement physique « réaliste », en termes de mouvement, superposition et autres spécificités bannies du Flat Design (dégradés colorés et ombres portées…). Ces caractéristiques permettent d’offrir à chaque utilisateur une expérience (UX) intuitive et cohérente.

Le Material Design, comment ça marche ?

 

Exploiter pleinement le Material Design devient un véritable enjeu. Cette charte graphique comprend des règles de conception web design concernant la mise en pages, la typographie, les couleurs ou les effets. A ces principes s’ajoute la notion de réalité avec l’utilisation des ombres et des effets d’encre. La « métaphore », ainsi constituée et mêlée au mouvement, permet d’apporter un rendu proche de la réalité.

 

Voici en vidéo une présentation faite par Google du Material Design

Quels sont les avantages de ce nouveau langage visuel ?

 

bon-exemple-dinterface-material-designAujourd’hui, le Material Design a élargi son champ d’application. Il concerne aussi bien les applications pour mobile et tablettes que les sites internet et autre interface interactive.

Proche du Responsive Design, procédé majeur dans la conception de site internet « responsable », le Material Design en devient l’outil quasi-indispensable. Car il permet d’assurer l’unification entre les différents supports possibles et une cohérence globale.

De plus, ses applications dépassent les formes et les couleurs. Grâce à la possibilité d’utiliser de nouveaux outils d’interactions (la voix, le toucher, le clic…) les actions des utilisateurs s’en trouvent améliorées et du même coup modifient l’ensemble de l’interface utilisée.

 

 

Peut-on conclure sur une tendance ?

Si le Material Design reste pour le moment marginalisé, ce serait se méprendre que de vouloir le réduire à une simple tendance. Il conviendrait davantage de constater les principaux enjeux qu’il représente pour les designers. Surtout pour celles et ceux qui souhaitent définitivement sortir du monde statique et s’ouvrir en revanche rapidement à l’expérience utilisateur, grâce au mouvement et à l’interaction.

En savoir plus avec la définition du Material Design dans le lexique Usabilis