Twitter

Définition Loi de Pareto, principe de Pareto ou règle des 80/20

Par dans Expérience Utilisateur |

Définition Loi de Pareto, principe de Pareto ou règle des 80/20Illustration Scott Thomson

La loi de Pareto, appelée aussi principe de Pareto ou encore règle des 80/20, est un phénomène empirique révélant que 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes. Appliqué à l’ergonomie des interfaces, on obtient le constat suivant : dans 80 % des cas d’utilisation, les utilisateurs utiliseront 20% des fonctionnalités.

Origine de la loi de Pareto

C’est l’économiste italien Vilfredo Pareto qui mit ce principe en évidence au début du 20ème siècle en analysant les données fiscales de différents pays (Italie et autres pays d’Europe) en vue de connaître la répartition des richesses. Il constatera que 80 % des richesses étaient détenues par 20 % de la population.  Cette loi, issue du domaine économique, eut le succès que l’on sait et sera portée dans de très nombreux domaines. La plupart du temps, elle sert à illustrer un principe de répartition inégal des actions et des résultats.

Loi de Pareto ou règle des 80/20

Photo Duncan C
La loi de Pareto sur les murs : « 80 % des richesses détenues par 20 % de la population »

Il existe une version du principe de Pareto nommée distribution de Pareto. Il s’agit d’une loi de puissance qui permet de donner une base théorique au principe des 80/20. Cette distribution de Pareto permet par exemple de définir des priorités dans le traitement des problèmes. Dans ce cas, 20% de causes permet de résoudre 80 % du problème. Cette loi est donc utile pour définir sur quelles causes agir en priorité.

Loi de Pareto distribution

Crédits : User:Metacomet et Sanao, via Wikimedia Commons

Densité de probabilité via la distribution de Pareto

Le diagramme de Pareto

Plus connu, le diagramme de Pareto se présente sous forme d’un graphique représentant l’impact des causes sur un phénomène donné.

Diagramme de Pareto

Diagramme de Pareto sur les causes des retards au travail

Quelques applications du principe de Pareto

De manière générale, la loi de Pareto est un principe révélant par expérience que les causes ne sont pas réparties uniformément. Certaines y contribuent plus que d’autres, selon la règle des 80/20 dont voici quelques applications :

Ce principe de probabilité s’applique à un grand nombre de domaines.

Quelle est l’utilité de la loi de Pareto dans l’expérience utilisateur ?

Loi de Pareto - Temps passé

Illustration: Rosenfeld Media

Pour réaliser une tâche avec le maximum d’efficacité, il faut se concentrer sur l’essentiel

Dans la plupart des projets de conception ou refonte d’interfaces, il est indispensable de se donner des priorités. Une question essentielle à se poser : quelles seront les actions qui auront le plus d’impact dans l’amélioration de l’expérience utilisateur (UX) ? La loi de Pareto peut être d’une grande aide car elle permet de se concentrer sur l’essentiel. Cette règle des 80/20 permet en effet de concentrer l’ensemble de ses efforts sur les domaines qui donnent le plus de résultats.

Si ce principe se vérifie aisément en termes d’efficacité au niveau opérationnel (concentrer ses efforts sur ce qui a le plus d’impact), cela se vérifiera tout autant sur l’interface elle-même (retenir les items ou les contenus les plus efficaces, ceux qui intéressent la majorité des utilisateurs). L’application d’une telle loi à l’interface sera donc de nature à lui apporter sobriété et efficacité. Constater à l’issue d’un test utilisateur que 80 % des utilisateurs n’utiliseront en réalité que 20 % des fonctionnalités revient à admettre que certaines fonctionnalités sont plus importantes que d’autres pour la majorité des utilisateurs. La décision de traiter les 20% restants pourra alors être effectuée en connaissance de cause.

Quelles limites pour utiliser ce principe ?

Ne pas oublier que la loi de Pareto s’applique à des données quantitatives. Leur collecte consiste à regrouper les données des utilisateurs. Par exemple identifier comment une partie des utilisateurs est affectée par la mise en place des nouvelles fonctionnalités. Il est donc important de bien tenir compte de la taille de l’échantillon. Celui-ci doit être suffisamment grand pour être statistiquement pertinent et représentatif. En effet pour appliquer la règle des 80/20, il est capital de disposer d’un volume suffisant de données.

Conclusion

Le principe de Pareto est très utile pour prendre certaines décisions. Dans le domaine de la conception d’interface, il suppose une analyse approfondie de l’expérience utilisateur. Ce principe est applicable partout où il y a des données en nombre suffisant pour être quantifié. Les informations sur les attentes réelles des utilisateurs sont alors précieuses pour appliquer les priorités qui s’imposent, et faire des choix. Quel que soit le crédit que l’on porte à cette « loi », la plupart du temps, la loi de Pareto est utilisée à des fins « pédagogiques », et non pas de manière scientifique. Le simple fait de modéliser le rapport entre ce qui est prioritaire et ce qui est secondaire au regard des objectifs que l’on s’est fixé est une grande avancée pour concevoir une interface qui se concentre sur l’essentiel, ce que la majorité des utilisateurs attendent d’elle.