Twitter

Qu’est-ce que la Loi de Miller ?

Par dans Expérience Utilisateur

  La loi de Miller a été évoquée et mise en évidence dans l’un des articles du psychologue cognitif Georges A. Miller publié en 1956. Dans cet article, il apparait que la mémoire à court terme de l’humain moyen ne peut mémoriser que 7 éléments, plus ou moins 2. Découvrez en détail ce que cela signifie réellement. La hantise de Miller pour le nombre entier 7 Georges A. Miller n’a pas fait de mystère sur la hantise qu’il avait pour le nombre entier 7. Il le signifia dans son article « The Magical Number Seven, Plus or Minus Two: Some Limits on our Capacity for Processing Information ». Le psychologue cognitif indiqua que le nombre entier 7 le persécutait. Et que pendant 7 ans, ce nombre l’a suivi dans ses données les plus privées. Il poursuit en avançant que le fameux 7 l’a même « attaqué » à partir des pages des revues les plus publiques. Comprenez par là qu’il retrouvait toujours...

Qu’est-ce que la Loi de Fitts ?

Par dans Expérience Utilisateur

  Dans un article publié en 1954, le psychologue Paul Fitts parle de sa théorie relative à la mécanique de l’homme permettant de prédire le mouvement. Il en ressort qu’il est possible de mesurer et de prédire de façon mathématique le fait de pointer vers un objet ou d’avoir une cible en ligne de mire. C’est de cette approche qu’est née la loi de Fitts qui, pour les designers modernes, a un sens dans la conception des interfaces utilisateur. Celle-ci est même devenue un élément de base concernant l’interaction homme-machine (IHM). Les adeptes de la loi de Fitts considèrent que plus un objet est gros, plus il est proche de nous et plus il est facile à déplacer. Mais pour le commun des mortels, la compréhension de cette réflexion est loin d’être facile. Il est donc nécessaire de creuser davantage pour que cela n’ait pas l’air d’un casse-tête chinois. Fonctionnement de la loi Fitts...

Quels livres faut-il lire pour comprendre l’affordance ?

Par dans Ergonomie IHM

Qu’est-ce que l’affordance ?   L’affordance se définit comme la capacité d’un objet ou d’un système à évoquer son utilisation, sa fonction. L’agence Usabilis en donne une définition très complète sur son blog : Qu’est-ce que l’affordance ? Une définition de l’affordance Ce terme apparu pour la première fois dans les écrits du psychologue James J. Gibson. C’est un terme emprunté à l’anglais « to afford », verbe ayant un double sens : « être en mesure de faire quelque chose » et « offrir ». L’affordance est utilisée dans divers domaines, notamment la psychologie cognitive, la psychologie de la perception, le design ou bien encore l’interaction Homme-Machine (IHM). Dans ce dernier champ d’application, ce terme s’apparente davantage à la « potentialité. » Ce terme évolue à partir de deux voies d’étude qui sont d’une part la psychologie, définissant l’affordance comme l’ensemble des...

Et si l’innovation devenait utile grâce à l’UX ?

Par dans UX design

Voyons comment l’UX Design contribue à l’innovation utile et à la simplification de la vie des utilisateurs, en facilitant la prise de décision. L’UX Designer doit éviter à tout prix un écueil, celui de l’innovation inutile, que l’on peut interpréter comme un contradiction dans les termes. Mieux, l’innovation que permet la méthode UX doit être viable comme le rappelle cet article qui a servi de base de réflexion. Que peut apporter l’UX en bibliothèque ? L’UX et le contexte des bibliothèques La démarche centrée utilisateur se révèle également pertinente et efficace dans le contexte des bibliothèques. En effet, ces dernières sont extrêmement axées sur les utilisateurs. Leur bon fonctionnement repose en grande partie sur la compréhension des interactions possibles entre les utilisateurs et les services qui  leurs sont proposés et répondant à leurs besoins et attentes. Dans sa forme la...

“Tri de cartes UX” ou “Tri par cartes UX”, une méthode de conception centrée utilisateurs

Par dans UX design

Méthode utilisée en UX Design, le “Tri de cartes”, nommé parfois “Tri par cartes” s’applique à une grande variété d’activités impliquant le groupement avec la dénomination d’objets ou de concepts. Cette démarche de classification a pour finalité la conception de l’architecture de l’information de toute application informatique ou interface homme-machine (IHM). Lire à ce sujet cet article : Qu’est-ce que le Tri de cartes ou Tri par cartes ? Définition À des fins de design d’interaction, la catégorisation du contenu selon une structure cohérente répond principalement à ces trois éléments constitutifs : La terminologie Les relations Les catégories   Favorisant ainsi :   Le regroupement des contenus La structure et l’étiquetage des menus L’organisation des fonctionnalités   Le tri par carte dans la conception des interfaces interactives Image Usabilis L’utilisation du...